Expertise beauté avec le Dr Nina Roos

Quelle est la différence entre UVA et UVB ?

Le rayonnement solaire est composé de plusieurs types de rayons, dont les rayons ultravioletsles UV. Seuls les UVA et les UVB atteignent la surface de la Terre. Et ces rayons ultraviolets sont représentés à 95 % par les UVA. Les UVB quant à eux ne représentent que 5 % des UV que nous recevons.

Il était donc temps de s'intéresser aux UVA puisque notre peau en est bombardée chaque jour malgré nos efforts. En effet, les protections solaires intégrées dans nos soins de jour protègent principalement ou exclusivement des UVB, cet indice de protection étant représenté par le SPF ou Sun Protection Factor. Il est nécessaire de se protéger des UVB, qui génèrent coups de soleil, allergies solaires et cancers de peau, mais il ne faut pour autant négliger les effets d'une exposition répétée aux UVA.

Quels dégâts causent les UVA sur la peau ?

Les UVA traversent les nuagesles vitres en verre (fenêtre, pare-brise…) et même l'épiderme ! Ils atteignent profondément la peau et y génèrent des radicaux libres, à l'origine de diverses manifestations:

Désordres pigmentaires: les UVA sont pigmentogènes. Ce sont eux qui font bronzer la peau, et y aggravent les taches brunes (masque de grossesse notamment).

Vieillissement cutané: le rôle des UVA est bien connu aujourd'hui dans la survenue des rides, et la perte d'élasticité de la peau. Vous trouverez plus de détails dans cet article.

Allergies et intolérances cutanées au soleil (lucite estivale bénigne…).

Cancers de peau. Il n'y a plus aucun doute aujourd'hui que l'exposition répétée et cumulée aux UVA provoque des cancers de la peau. S'il y a bien une raison de se protéger de ces rayons, c'est celle-là.

Comment bien se protéger des UVA ?

Contrairement aux UVB, les rayons UVA passent à travers les vitres. Vous pouvez donc bronzer et abimer votre peau au travail (si vous êtes près d'une fenêtre) et dans les transports. La meilleure des protections reste le port de vêtements couvrants. Pour le reste du corps, visage, cou, décolleté, avant-bras, dos des mains…, un soin solaire doit être appliqué pluriquotidiennement entre avril et septembre. Et bien sûr durant les vacances.

Le niveau de protection des crèmes solaires contre les UVA est représenté par le PPD ou Persistent  Pigment Darkening. C'est en quelque sorte l'équivalent du Sun Protection Factor ou SPF pour les UVB. Pour une bonne protection, le PPD indiqué sur l'emballage doit être égal à au moins un tiers du SPF, avec un seuil minimal à 10.

Si vous souffrez de désordres pigmentaires, cherchez des PPD supérieurs à 20. Certains fabricants affichent des PPD allant jusqu'à 40, dans des solaires destinés à prévenir les taches brunes.

Dr Nina ROOS

Retrouvez dans Marc N°2, l' interview du Dr Nina Roos qui nous livre son expertise pour avoir une belle peau cet été.

Source : www.monsitebeaute.com
©photo Frédéric Maury

Les commentaires sont fermés.